PUBLICITES

Pour créer un lien à notre page

utiliser cette image

Vers un renversement du projet d’autonomie ?

La démocratie radicale de Cornelius Castoriadis et ses défis contemporains.


 Facebook  Delicious  Newsvine  Twitter

 Vers un renversement du projet d’autonomie ? La démocratie radicale de Cornélius Castoriadis et ses défis contemporains.


Jeudi 24 avril 2014 – Salle NB2.Visio (Bâtiment NB, campus Solbosch)

9h-9h30 : introduction

De la possibilité de la démocratie radicale
Présidence : Justine Lacroix

9h30-10h : Yohan Dubigeon, « Entre spontanéisme et substitutisme : le conseillisme en quête de l’étroit sentier de l’auto-émancipation »

10h – 10h30 : Manuel Cervera-Marzal, « La dégénérescence du projet d’autonomie à travers l’expérience de la révolution russe de 1917 ».

10h30-10h45 : pause café

10h45-11h15 : Antoine Chollet, « Instituer l’autonomie : la démocratie directe à l’épreuve de sa pratique »

11h15 -12h : discussion

12h-13h : pause déjeuner

Le capitalisme comme vecteur d’hétéronomie ?
Présidence : Jean-Yves Pranchère

13h-13h30 : Arnaud Tomès, « La fascination de la marchandise ».
13h30-14h : Jean Vogel, « les dynamiques du capitalisme chez Castoriadis ».
14h-14h30 : Eric Fabri, « Autonomie, affect, chaos : réflexions sur l’« hétéronomisation » et les différents atours du projet de maîtrise ».
14h30-15h15 : discussion
15h15-15h30 : pause

Les défis d’une éducation à l’autonomie

15h30-16h : Sophie Wustefeld, « Capitalisme et éducation : la montée de l’insignifiance ? »
16h-16h30 : Audric Vitiello, « Devenir autonomes ? L’éducation entre formation et conformation »
16h30 – 17h : Discussion.

 Vendredi 24 avril 2014 – Salle Henri jeanne (Batiment S, campus Solbosch)



Hétéronomie et vérité


9h-9h30 : Nicolas Poirier, « Religion et totalitarisme : deux modes d’institution hétéronome du social »

9h30 -10h :Nathalie Frogneux, « Elucidation et hétéronomisation »

10h-10h30 : discussion

10h30-11h : pause café

11h – 11h30 : Stéphane Vibert, « L’hétéronomie techno-scientifique, ou la dialectique négative de l’autonomie »

11h30 – 12h : Romain Karsenty, « Dépasser l’antinomie théorie/pratique, de Marx à Castoriadis et au-delà »

12h- 12h30 : Discussion

12h30-13h30 : pause déjeuner

L’hétéronomie à l’épreuve de l’histoire politique contemporaine
Présidence : Sophie Klimis

13h30 – 14h : Olivier Fressard : « Sur un retour en faveur de l’hétéronomie dans l’éthique contemporaine. Interprétation et critique d’un revers du projet d’autonomie »

14h – 14h30 : Emanuele Profumi, « Quelles nouvelles pour le projet d’autonomie? Sur les critiques de Castoriadis à la société contemporaine »

14h30 – 15h : Philippe Caumières, « La réalité de Mai 68 ; lecture croisée des analyses de Castoriadis et de Bourdieu »
15h-15h45 : Discussion
15h45 – 16h30 : Table ronde (d’ouverture)